Candidose cutanée: quand le candida albicans est dans la bouche

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



L’organisme humain contracte souvent des infections qui deviennent parfois dangereuses. Parmi ces infections, nous avons la candidose qui attaque plusieurs personnes sans distinction d’âge. Dans ce présent article, nous allons plus nous accentuer sur la candidose de la bouche ainsi que son traitement.

Candidose cutanée: quand le candida albicans est dans la bouche

Qu’est-ce que la candidose de la bouche ?

La candidose buccale ou mycose buccale est une infection qui est causée par un champignon nommé le candida albicans. En effet, ce champignon se loge de façon naturelle dans la bouche, dans le tube digestif et sur la peau.

Dans la bouche, ce type de levure se prolifère rapidement grâce aux facteurs externes qui provoquent un déséquilibre entre cette dernière et les batteries protectrices de la bouche. Ce déséquilibre entraîne la candidose cutanée qui est une infection fongique. Cette infection envahit dans un premier temps la langue et lorsque le traitement n’est pas vite effectué elle attaque par la suite le tube digestif.

Les causes de cette infection cutanée

La prolifération de cette levure est généralement due à plusieurs facteurs externes. Parmi eux, on retrouve notamment :

  • la mauvaise hygiène,
  • le port de prothèse mal entretenue
  • la sécheresse buccale.

De plus, certains médicaments et traitements sont aussi à l’origine de cette infection par exemple les antibiotiques, le corticoïde, la radiothérapie, et la chimiothérapie. De même, les maladies comme le VIH Sida et le diabète conduisent facilement à la multiplication de ces champignons dans l’organisme.

Les symptômes de la mycose buccale

La candidose buccale ou la mycose buccale est fréquente chez les bébés et les nourrissons ainsi que les personnes âgées. Elle attaque plus facilement les personnes dont le système immunitaire a été affaibli à cause d’une maladie.

La candidose buccale se manifeste par des perlèches. Ainsi vous verrez des dépôts blanchâtres qui seront localisés dans les coins de vos lèvres et sur votre langue. Vous remarquerez également des lésions rougeâtres à l’intérieur de vos joues et sur votre palais. Cette infection se manifeste également par des douleurs dans votre bouche ainsi qu’un manque d’appétit. Vous aurez également un sentiment d’inconfort au cours du repas.

Le traitement de la candidose buccale

Pour soigner la candidose buccale, vous devez prendre des médicaments comme les antifongiques. Vous pouvez aussi vous servir des bains de bouche antiseptiques afin de traiter cette infection au plus en une semaine. Il est conseillé de prendre ces médicaments en dehors des repas et des boissons afin de permettre aux comprimés d’être plus longtemps en contact avec la muqueuse.

En ce qui concerne les bains de bouche, vous pouvez faire le traitement en utilisant du bicarbonate de sodium que vous devez au préalable, diluer dans l’eau.

Vous pouvez aussi traiter naturellement la candidose de la bouche avec de l’ail. L’usage de cette méthode est assez simple. Il suffit de couper en deux l’ail puis de mettre la première moitié en contact avec votre joue et la seconde sur votre gencive.

Après cela, vous devez les laisser agir pendant au moins trente minutes. À noter que vous devez le faire au moins trois fois par jour jusqu’à la disparition des signes de cette infection.

En conclusion, le candida albicans dans la bouche est à la base de la candidose buccale qui affecte ceux dont le système immunitaire est faible. Le traitement de celle-ci se fait facilement par des médicaments et certaines astuces naturelles. Faites attention à cette infection, afin qu’elle n’entraîne pas de complications.


Lisez aussi:

Candidose buccal et stress: comment se relaxer ?

Candidose digestive chronique: pensez au traitement antifongique